Vie ma vie de mumpreneuse

Posté par: BENABEN Roxane Dans: Actualités Sur: Commenter: 0 Frappé: 183

[VIE MA VIE DE MUMPRENEUSE] Être salariée, entrepreneuse, maman

On a tous plusieurs vies qu’il faut concilier, et souvent chacune permet d’avancer, de trouver la motivation, ou de financer l’autre.
.
L’annonce de l’arrivée de ma fille a été l’élément moteur qui m’a permis de lancer Padoma Paris et de quitter mon précédent job il y a 4 ans. Ancien travail, qui m’a permis de financer le début de l’activité. Ma fille est ma source de motivation au quotidien même si cela est compliqué à concilier avec deux activités professionnelles.
.
En étant une jeune marque, et ne pouvant pas encore me verser de salaire, j’ai du reprendre mon ancien métier de consultante. J'ai la chance de ne pouvoir le faire qu'à mi-temps. Ce métier, stimulant, me permet de vivre, de rencontrer de nouvelles personnes et de financer Padoma Paris. Être la fondatrice et la gérante de ma propre marque me permet de m’épanouir, de laisser libre cours à mon imagination, d'être en phase avec mes valeurs et de faire aussi de très belles rencontres, que ce soit mes clientes ou d’autres créateurs.
Il ne faut pas non plus s’oublier en tant que femme, et savoir profiter de moment seul ou avec ses amis.
.
Je pense que c’est JONGLER entre toutes ces facettes qui est le plus compliqué. Il faut réussir à trouver du temps pour chacune de ses vies et s’imposer des limites. Par exemple, quand je suis avec ma fille, je me force (de temps en temps il m’arrive de déroger à mes règles) à laisser de côté mon téléphone et de ne plus penser à Padoma Paris, afin que même si j’ai un peu moins de temps avec elle, ça soit du temps de qualité.
.
Le confinement m’a également permis de réfléchir. Mon nouvel objectif est de limiter le nombre de ventes éphémères

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte S'inscrire